Catégorie : Photographes

20 août 2018 / / Photo
12 juillet 2018 / / Photo
26 juin 2018 / / Photo
22 juin 2018 / / Photo

Après notre rencontre avec le Photographe Strasbourgeois Haze Kware, c’est au tour d’Ussi’n Yala de nous parler de sa passion, la photographie. Peux-tu nous parler de ton projet…

4 juin 2018 / / Photographes
25 mai 2018 / / Photographes
21 mars 2018 / / Photographes

Apres Sébastient Vincent, aujourd’hui,  Prophot vous fait découvrir l’univers de Fred Martin, photographe. Bonjour Fred, peux-tu nous parler de ton projet ? Le projet « C’est Beau L’Amour » est…

8 février 2018 / / Photographes
17 janvier 2018 / / Photographes
18 novembre 2016 / / Photographes

Lucas Laurent, lauréat du Prix des Assistants Photographes dans la catégorie Création, partage avec nous sa technique de travail. Voici donc tous les secrets de la série Flower Power 😉.

« Cette série est photographiée à la chambre Combo numérique avec une optique 60 et 90 mn Schneider et un dos numérique P65+ Phase One.

Lucas Laurent - Prix création - série Flower Power
© Lucas Laurent – série Flower Power

J’ai mélangé de la lumière flash, environ 5 sources flash très spot et diffusé + 2 tungstènes 1 KW (diffusé et équilibré) + une légère ambiance de daylight indirect venant d’une verrière, géré avec des drapeaux. Un temps de pose variant entre le 15/sec et 4 sec.

La glace est très compliquée à éclairer, surtout avec le fait d’y rajouter du tungstène ou HMI qui la fait fondre à une vitesse grande V à cause de la chaleur.

Pour cette série, j’avais préparé plusieurs blocs de glace tests. Une composition grossière en terme de fleurs et de colorants. Juste histoire de pouvoir faire un pré-light et d’avoir une base de lumière.
Au final cela a dû être complètement modifié… Les compositions qui me plaisaient le plus ne faisait jamais exactement l’épaisseur de mes blocs de glace test, et n’avais pas le même niveau de colorant, ni d’intensité de couleur. Donc pas du tout, la même densité que mes blocs tests. J’ai été obligé de réadapter ma lumière sur chaque cas.

Ces natures mortes, ce travail méticuleux et plutôt calme de mise en place s’est retrouvé à être une course contre la montre et un vrai champ de bataille, à devoir corriger mes lumières, mes cadrages, mes effets open flash avec mon contrôle du bouger. À recommencer en boucle jusqu’à avoir le moment clef. Je voyais la glace fondre sous mes yeux. En plus de mes façons personnelles de sculpter la glace pendant la prise de vue. Je provoque également de façon artificielle des effets de mouvement à l’aide de l’eau, de l’air et du feu pour donner vie à mes natures mortes et transformer son état.

7 novembre 2016 / / Photographes

Nicolas Rivals, lauréat du Prix des Assistants Photographes (Grand Prix du Jury) nous fait le plaisir de partager sa démarche concernant la série « Eloge de la stabilité ».

« Une création lumineuse dans l’univers du béton, comme une apparition produite en pose longue où la sphère vient briser les angles trop rigides du paysage urbain.

Symbiose graphique d’une architecture brute mêlée à la douceur d’un éclat de lumière.

Présence, absence du photographe-artificier qui se trouve parfois piégé dans le cercle qu’il trace.

Il faut envisager cette série comme une performance sur le lieu de prise de vue. L’auteur reconstruit la scène en y imprégnant son univers esthétique. »

Nicolas Rivals- Prix des assistants-Eloge de la stabilité 01
© Nicolas Rivals